samedi 26 janvier 2008

GR128 : Bailleul - Steenvoorde

un peu de relief dans ce monde de platitude .....
 La route des Monts 

 GR 128 - Bailleul - Steenvoorde 

Date : samedi 26/01/08 Distance : 27km (réel 23 km ) 
Dénivelé : + 474m ! 
Timing : 6h marche 
Signalétique GR : moyenne 
Départ : Bailleul 11 :00 Arrivée : Steenvoorde 17:00 ( réel Eecke 17:00 ) 
 Documents : cartes IGN carte de promenade 1/100000 LILLE - DUNKERQUE n°02 
 Cartes IGN 1/25000

Sous le soleil de Bailleul 


 Initialement prévue pour être une étape Bailleul - Cassel , d'une longueur de près de 40km , nécessitant une super forme physique et une longue journée de lumière ( 10h minimum ) je décide de réduire plus raisonnablement à Steenvorde l'extrémité . Problème , il n'y a pas de gare à Steenvorde , mais uniquement des bus qui ne fonctionnement pas le dimanche et à fréquence très réduite le samedi . Ce point est à étudier très sérieusement si on veut éviter le stop de nuit pas forcément très prisé dans le coin. Le départ se fera donc , soit de la gare de Bailleul un peu excentré , soit d'un arrêt de bus sur la ligne en question à Bailleul . C'est cette dernière option que je choisis car le GR128 passe à proximité et non à Bailleul . Il y a donc une marche à calculer : je travers le centre de Bailleul puis me dirige vers l'hôpital de santé mentale de Bailleul ( très vaste ) sur la D23 Enfin une petite route vers le NO au niveau d'une entrée de l'hôpital m'amène au bout de 500m à la jonction avec le GR128 ( km 2.2) 


 le Mont Noir est vert 

 La petite route se transforme assez rapidement en chemin qui prend un peu d'altitude pour passer un peu à l'est de Saint-Jans-Cappel un petit village que l'on domine pendant quelques minutes , puis on retrouve le goudron ( km 4) . Après une bifurcation plein nord on atteint un petit oratoire au niveau d'une grande ferme (km 5) . De là un chemin ( bien indiqué ) se dirige vers les "pentes" du mont Noir que l'on atteint assez facilement au travers d'un joli parcours boisé (km 6) . Enfin on atteint le musée et le parc Marguerite Yourcenar ( km 6.5) . 


 Vers Boeschèpe 

Après avoir traversé la D318 , un étroit sentier un peu boueux descend vers Berthen puis traverse quelques houblonnnières et finalement oblique vers Boeschèpe en évitant Berthen et en "escaladant " le mont Kokereel qui n'offre pas de point de vue particulier . Enfin on traverse Boeschèpe et à sa sortie on passe au pied du Moulin de l'ingratitude , doté d'un estaminet tentant ... (km 11,9 )


 Point culminant

 le bout de GR est par la suite assez agréable , mélangeant petites routes et chemins de campagne , malgré la présence de chasseurs heureusement pas trop agressifs . On frôle le mont de Boeschèpe ( km 13.9 ) puis après un petit raidillon dans les petits bois sous l'énorme émetteur de télévision ( hauteur 75m ) on débouche justement au pied de celui ci ( point culminant à proximité alt 164m ) , puis direction l'abbaye du sommet du Mont des Cats (km 15.8) où quelques bancs sympas permettent de souffler et/ou de se restaurer tout en admirant la vue . 


Retour dans la plaine des Flandres 

La descente du mont des Cats vers Godewaersvelde peut faire l'objet de variantes au sommet - les cartes et la signalisation sont quelque peu différentes , je contourne le monastère par le Nord ( Sud sur la carte ) puis retrouve le chemin , parfois très boueux qui redescend vers Godewaersvelde ( je n'ose pas abréger en "gode" , c'est un peu vulgaire non ? ) . On passe tout à coté d'un cimetière Britannique ( km 18.2) . Enfin un bon sentier ramène vers le joli centre de Godewaersvelde . Là , une surprise nous y attend à la lecture de la stèle à la mémoire de Jean-Marie Jacob , destiné aux randonneurs du GR128 . 

 Changement de programme .

 En effet , comme indiqué sur la stèle , on apprend donc que le GR initial est modifié et bien sûr les cartent ne tiennent pas compte de ce changement . Sur la carte ci dessous , le GR 128 initial est en violet alors la nouvelle route que j'emprunte est en orange , mais surtout elle est un peu plus longue . Ceci étant le chemin est agréable on ne dira pas le contraire mais jusquà un club hippique situé à Haegedoorne ( km 20,5) . APrès avoir franchi le pont sur l'autoroute A25 , il faut reprendre le chemin à droite qui repart en sens opposé le long de l'autoroute . Malheureusement je rate ( mauvaise signalisation ou fatique ? ) la bifurcation et continue de longer l'autoroute pendant 300m , franchit une barrière sur un pré , et me retrouve coincé dans un petit bois plein de ronces et de lierre . Bref après cette petite galère de 30 minutes , je reviens en arrière et retrouve le chemin . L'heure avançant et dépendant du bus pour le retour , je me vois contraint de me diriger vers Eecke à 1km de là environ , ou je crois pouvoir attraper le bus en question et par chance plus que par calcul , le bus me trouve à Eecke 2 minutes après mon arrivée à l'arrêt . Ce bus me ramène quasiment à vide , vers Bailleul en 25 minutes environ .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire